à 20 ans, on n’a pas envie d’avoir peur !

Attentats, vivre-ensemble : des jeunes témoignent !

Groupe-de-jeunes_xx-large

Ils ont entre 15 et 25 ans et vivent à Paris, Toulouse, Angoulême, Marseille, Strasbourg… Juste après les attentats, ils se sont mobilisés pour montrer leur solidarité à travers des dessins, des vidéos, des débats… Six mois après, ils reviennent sur ces événements tragiques et nous racontent leur vision du vivre-ensemble. 

Juliette : il faut favoriser l’ouverture culturelle pour lutter contre le radicalisme

Geoffrey : à 21 ans, on n’a pas envie d’avoir peur

Marie : « On a dit à la CPE que l’on avait envie d’en parler au lycée. On lui a demandé si on pouvait passer dans les classes pour discuter des attentats. Elle a accepté. Nous sommes donc intervenues dans chaque classe de notre lycée pour parler des attentats avec les élèves. »

Nadjib : « Le soir du 13 novembre, j’ai allumé la télévision. Je ne croyais pas ce que je voyais. J’étais horrifié et sans voix. C’était comme si je vivais un cauchemar ». Suite aux attentats du 13 novembre, il a réalisé le projet #NousSommesUnis

Découvrez plus de témoignages  ici

 

 

Publicités

Les commentaires sont fermés.